Accueil arrow Nouvelles arrow L'Équipe Pneus Potvin fait un rallye "presque" parfait à Charlevoix !
L'Équipe Pneus Potvin fait un rallye "presque" parfait à Charlevoix ! Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Simon Dubé   
27-10-2015

 

 Parfois, la compétition féroce fait ressortir le meilleur de nous-même, et l’édition du Rallye de Charlevoix 2015 en est un bon exemple…..

 

Image

Photo Mélanie Drolet 

 

Nous savions dès le départ que ça ne serait pas facile de gagner avec la venue de Greenhouse/Scott et leur puissante SRT-4, mais l’avantage que nous avions était de mieux connaître les routes qu’eux.  C’était un bon avantage parce les routes de Charlevoix sont très techniques et très rapides, il fallait avoir un bon momentum pour garder notre vitesse tout au long des spéciales.   Les conditions étaient tous réunies : une surface très dure et parfois gelée, un temps assez froid et sec, beaucoup de spectateurs qui sont venus voir cet événement mythique et des bénévoles et organisateurs souriants ! Le vendredi étaient réservé aux activités d’avant rallye : Un bon « shakedown »  le matin pour essayer les autos, un passage de reconnaissance pour mettre les notes sur la coche, l’inspection technique, le tout suivi d’un départ protocolaire dans la cours du Casino de Charlevoix pour lancer l’événement.

Les premières spéciales étaient celles de ‘’Clermont’’ avec deux passages sur asphalte question de réchauffer l’équipage et les spectateurs assez nombreux. Pas trop de problème pour nous, nous savions qu’il ne fallait pas faire d’erreur, parce qu’il est facile de tout perdre dans ces spéciales urbaines.

La boucle suivante était la plus grosse du rallye avec « Lac Au Sable » (22km) « Port au Saumon » (17km) puis « Bataram » (35km), la plupart du rallye allait se jouer dans cette boucle. Dès les premiers Km, nous avons eu le couteau entre les dents, nous avons roulé « flat-out », sans merci pour la mécanique. Nous avons réussi à retrancher 24 secondes dans « Lac au Sable »  puis 5 secondes dans « Port au Saumon » sur nos meilleurs passages de l’an dernier.  À ce point, nous étions à une trentaine de secondes derrière Grennhouse/Scott, il restait à faire « Bataram » où je savais qu’ils allaient être difficiles à suivre. Les réparations avec des roches et du sable dans le début de « Bataram » nous ont coûté beaucoup de temps, en plus des freinages et des accélérations  dans une montée où un virage  « cassait » le momentum de notre voiture moins puissante.  Il ne nous restait qu’à pousser au max dans le reste de la spéciale qui était plus rapide. Ils nous ont pris pas de moins de 45 secondes dans cette dernière...... nous étions maintenant à 1 min 20 secondes d’eux et 6ième au classement général. Encore une fois, « Bataram » était l’une des spéciales les plus « challengeantes » avec ses 35 km, où il fallait rester concentrés pendant plus de 20 minutes pour passer au travers. Restait un bon service de 45 minutes à faire sur l’auto avant les deux passages dans la « PAX ».

La «  PAX » est l’une des premières spéciales que j’ai vues en rallye, j’ai donc beaucoup de bons souvenirs quand on roule à fond dedans. Beaucoup de spectateurs se sont déplacés cette année pour venir au « Party ». La portion en-dessous des lignes électriques permet de voir et d’entendre les autos sur presque 1 km. Tout s’est bien passé pour nous, il restait donc à revenir au service avant les derniers passages dans « Lac au Sable » et « Port au Saumon ».

Nous avons décidé de mettre les lumières pour ne pas « se faire prendre » par la noirceur, des fois qu’un retard viendrait modifier l’horaire du rallye. Le 2ième passage  a été plus lent pour tout le monde, la surface plus molle rendait la route beaucoup moins roulante, nous perdions encore du temps par rapport à Grennhouse/Scott  pour se retrouver à 2 minutes 22 secondes derrière eux.  Avec les 2.42 km restant au rallye, nous savions que ça allait être impossible de rattraper tout ce temps à moins qu’ils aient des problèmes.  Il ne restait qu’à retourner au service avant les deux passages dans « La Malbaie » pour conclure le rallye.

C’est un beau retour avec des spéciales urbaines que le Rallye de Charlevoix nous fait revivre, l’esprit du rallye étant de faire tripper les gens sur le bord des routes.  La spéciale « La Malbaie » était un bel exemple pour ça, avec la noirceur, les gros phares de rallye sur les voitures et des spectateurs installés presque partout, comme dans l’bon vieux temps!

Nous sommes très contents de notre 2ième position en Jon Nichols et de notre 5ième position au classement général sur 36 inscrits. J’avais dit que nous allions tout donner, c’est ce que nous avons fait.  Ce n’est pas évident de faire compétition à une voiture qui a plus du double de notre  puissance.  Chris et Ryan ont fait ressortir le meilleur de nous-même : « Guys, you pushed us to our best! Thanks! »

Un GROS merci aux bénévoles et organisateurs pour leur super travail, un rallye comme ça avec 36 inscrits sans AUCUN retard……. WOW ! Vraiment sur la coche !

Félicitations aux champions de la saison du Championnat du Québec !

Merci à Éric pour une job incroyable, désolé pour le jump…. Ha ha ha !

Merci à Marc, Bruno et Charles au service pour votre bonne humeur !

J’aimerais remercier nos commanditaires qui nous supportent pour la saison 2015 : Pneus Potvin, R-Tuning, Mooresport, CarrXpert Chicoutimi, Gulf Teklub, Lettrage Plus,  Mr Fab et Paysan Performance.

Je ne sais pas encore si nous serons  au « Tall Pines » en Ontario, plusieurs choses sont à régler avant de se décider.

Merci pour votre support et vos encouragements !

Longue vie au Rallye de Charlevoix !

Simon
Dernière mise à jour : ( 27-10-2015 )
 
< Précédent   Suivant >